La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

thérapie de couple

« Un couple n'est pas fait pour s'entendre mais pour s'écouter». Grégoire Lacroix

Quand un couple se présente à une consultation, les demandes, attentes, besoins de chacun des partenaires peuvent sembler très spécifiques et personnels. Pourtant, le 'véritable client' c'est le couple, c'est à dire, quel est l'objectif commun des partenaires qui consultent?

couple en crisecouple en crise

Une thérapie de couple n'est pas un tribunal!

C'est à dire que l'essentiel, ici, n'est pas de savoir qui a raison ou qui a tort mais bien trouver de nouvelles voies de communication pour que les partenaires réduisent leurs tensions et retrouvent la capacité d'avancer vers des projets communs et/ou personnels.

La thérapie de couple, centrée sur la relation, n'est pas  à confondre avec la médiation conjugale ou familiale. Dans les situations où les conjoints en arrivent à décider la séparation, le médiateur accompagne principalement une négociation sur des enjeux de type matériel. Ce n'est pas le cas ici non plus!

Alors que pendant la crise, la communication est figée, stérilisée sur certains points, voir 'tous', dans un premier temps, il est nécessaire de laisser un espace de parole suffisant et alternatif aux deux partenaires. 

Contexte

Un couple est un système relationnel et aussi contractuel (explicite comme implicite) entre deux personnes. Généralement, c'est au cours de la crise que les différences de vue se font jour. Cela, sans compter sur la complexité que représentent les familles recomposées.

Je me concentre sur le mode relationnel et non sur les résultats qui ne peuvent être garantis que par les 'belligérants' devenant des collaborateurs à un objectif commun.

Pourquoi se faire aider par un thérapeute ?

La thérapie de couple, tout comme la thérapie individuelle, est une démarche répondant au désir de quitter une tension, une souffrance permanente ou récurrente.

L'hésitation à consulter tient souvent de la peur de l'explosion du couple alors que les partenaires sous-estiment leur désir réel de la voir survivre ... ou pas!

Un thérapeute est un interlocuteur « neutre » qui ne prend aucun parti, sans enjeu ni conflit de "loyauté", à la différence de proches.  

Il va :

  • prendre connaissance de la situation ;
  • analyser la situation en fonction du contexte environnemental, (par exemple: un problème professionnel, des conflits familiaux, un adultère, une naissance, etc. ;
  • prendre en compte le vécu de chacun ;
  • écouter sans juger ;
  • proposer des solutions.

Dans bien des cas, une thérapie de couple peut s'avérer très utile pour les couples qui envisagent de divorcer parce qu'ils n'entrevoient pas d'autre issue.

L'approche du couple est systémique

Le 'nous' à (re-)construire, est un espace de dialogue qui permet l'expression authentique de chacun des partenaires sans sur-adaptation de l'un ou de l'autre.

Elle tient compte des individus, de leur relation et des potentiels et limites. Il est donc possible d'accompagner individuellement les partenaires pendant cette période ou d'être en thérapie ailleurs. Le but est de rétablir une véritable communication quelle que soit la décision commune finale, la réconciliation ou la séparation...

En effet, la thérapie de couple n'a pas comme objectif de 'sauver' le couple au détriment de l'un ou des deux partenaires mais bien de cheminer vers un lieu commun à redécouvrir.. le 'nous', dans l'écoute, le partage, la différenciation, et l'autonomie même si le processus débouche sur un divorce ou une séparation.

 

 

thérapie de couple